LE CHOIX DE LA FRANCE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LE CHOIX DE LA FRANCE

Message  Stans le Lun 7 Jan - 17:44

Source : http://www.lesoir.be/forum/cartes_blanches/carte-blanche-le-choix-de-la-2008-01-07-569936.shtml

Willy Burgeon Président honoraire du Parlement wallon, président de la section PS de Leval-Trahegnies

Le choix de la France


lundi 07 janvier 2008, 08:52

Qu’on ne se trompe pas : le gouvernement intérimaire n’est que du bois de rallonge. La Belgique est en train de mourir parce que la majorité flamande le veut ainsi depuis des années. L’opinion séparatiste s’affirme davantage à chaque élection. La Flandre nous domine parce qu’elle dispose, depuis 1999, avec les résolutions du Parlement flamand, d’un projet politique unanime et parce que les francophones ont été incapables de s’organiser.


Former un gouvernement intérimaire pour gérer le socioéconomique ? Mais en Belgique, l’institutionnel s’est introduit partout. Il est sûr que les négociations annexes sur le constitutionnel interféreront dans le quotidien. Depuis six mois, on a tout essayé et on a tout raté. Les francophones refusaient les négociations sur l’institutionnel avant les élections. Après les gifles, ils s’apprêtent à offrir la majorité des deux tiers à la Flandre ! La séparation est inscrite dans le ciel et la foudre va nous tomber dessus alors que nous n’avons même pas installé le paratonnerre. La seule question qui se pose est : que faire après ?

Les coûts du séparatisme pour la Wallonie ont été évalués par les économistes. Le partage de la dette belge entraînerait un déficit estimé à 6 milliards d’euros pour la Wallonie. La Sécurité sociale wallonne présenterait un trou de 2,5 milliards d’euros (ce qui signifierait la réduction de 15 à 20 % des dépenses sociales). A comparer avec les 6,7 milliards d’euros du budget wallon de 2008 qui se ferait avaler d’un coup sec. L’augmentation des impôts et le recours aux emprunts feraient de la Wallonie un pays sous-développé soumis au FMI.

Pendant sept années de présidence du Parlement wallon, j’ai vanté, auprès des ambassadeurs et lors des déplacements à l’étranger, les mérites de notre laboratoire institutionnel, pacifique et… fort de sa loyauté fédérale. Je continue à croire que le fédéralisme fut un passage obligé pour la prise de conscience wallonne et pour sauver la Wallonie du colonialisme flamand. Aujourd’hui, nous sommes dans une impasse.

Soyons réalistes ! En cas de séparation, nous ne parviendrons jamais à combler les déficits, à relancer le développement économique et à lutter contre un chômage endémique, à nous insérer dans les grands réseaux de mobilité européens. Comment la Wallonie va-t-elle s’adapter à la globalisation et à la défense de l’environnement ? Bruxelles pourra-t-elle défendre sa position de capitale européenne ? Ce seront de trop gros défis pour notre petite taille.

Je refuse que mes enfants fassent partie de la génération sacrifiée, comme l’a été la mienne depuis la fin des années cinquante ! Après mûre réflexion, je suis convaincu que le salut de la Wallonie et de Bruxelles passe par la France. De gros pans de notre économie sont déjà associés à ce pays (Dexia, Electrabel, Tractebel, etc.). Notre culture est française. Plus les droits des francophones sont bafoués, moins je résiste, au nom de la liberté, à l’appel de la France. L’union à la France fera entrer notre Etat dans la modernité républicaine. Les problèmes de dimension universelle seront mieux résolus dans un grand ensemble, comptant dans le concert des Nations.J’ai abouti à cette conclusion il y a des années et je l’ai dit publiquement. J’ai subi le retour de manivelle… Je persiste.

A la fin des années cinquante, le fédéralisme était défendu par une minorité éclairée, exposée à toutes les exactions. Aujourd’hui, l’idée du rattachement à la France n’est pas encore populaire mais est présente dans tous les partis. Elle gagne du terrain et s’intègre dans la réflexion sur notre avenir.

La solution, dans un premier temps, se trouve dans la constitution d’un Mouvement de réflexion et d’action très ouvert qui transcenderait les particraties et qui serait porté par des militants convaincus et dynamiques. Le PS actuel n’est plus à même d’affronter les grands défis. Il est temps de tourner une page et de libérer les forces jeunes et créatives qui y sont étouffées. Le large gouvernement intérimaire qu’il défend est un piège : 2009 risque d’être tragique pour lui.

La gravité et le blocage de la situation amènent à la conclusion que l’avenir de la Wallonie et de Bruxelles passe par une mutation de grande ampleur, accomplie par de véritables hommes d’Etat courageux et désintéressés, mus par le rationnel et dégagés des menées sentimentalistes et électoralistes, et non par des nervis qui s’accrochent aux lambeaux d’un Etat qui sombre.

_________________
Bonapartiste et réunioniste !


http://forum-francophone.bbactif.com

Stans
Modérateur

Nombre de messages : 864
Age : 64
Localisation : Bruxelles, département de la Dyle
Date d'inscription : 29/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://forum-francophone.bbactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CHOIX DE LA FRANCE

Message  Roy le Lun 7 Jan - 22:49

Voilà une saine analyse ; bravo à Willy Burgeon pour cette clairevoyance, puisse-t-il convaincre ses amis du PS Français !

_________________
Quand un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à pêcher que de lui donner un poisson - Confucius -

Roy
Administrateur

Nombre de messages : 1695
Age : 47
Date d'inscription : 23/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://marcywood.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CHOIX DE LA FRANCE

Message  Stans le Mar 8 Jan - 12:31

Ce qui est merveilleux, c'est de voir la disparition de la langue de bois belgicaine !

_________________
Bonapartiste et réunioniste !


http://forum-francophone.bbactif.com

Stans
Modérateur

Nombre de messages : 864
Age : 64
Localisation : Bruxelles, département de la Dyle
Date d'inscription : 29/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://forum-francophone.bbactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE CHOIX DE LA FRANCE

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum