Poésies préférées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Poésies préférées

Message  Elsa le Lun 29 Oct - 14:46


John Everett Millais


OPHELIE (Arthur Rimbaud)

Sur l'onde calme et noire où dorment les étoiles
La blanche Ophélia flotte comme un grand lys,
Flotte très lentement, couchée en ses longs voiles...
On entend dans les bois lointains des hallalis.

Voici plus de mille ans que la triste Ophélie
Passe, fantôme blanc, sur le long fleuve noir;
Voici plus de mille ans que sa douce folie
Murmure sa romance à la brise du soir.

Le vent baise ses seins et déploie en corolle
Ses grands voiles bercés mollement par les eaux;
Les saules frissonnants pleurent sur son épaule,
Sur son grand front rêveur s'inclinent les roseaux.

Les nénuphars froissés soupirent autour d'elle;
Elle éveille parfois, dans un aune qui dort,
Quelque nid, d'où s'échappe un petit frisson d'aile:
Un chant mystérieux tombe des astres d'or.

ô pale Ophélia! belle comme la neige!
Oui tu mourus, enfant, par un fleuve emporté!
C'est que les vents tombant des grands monts de Norvège
T'avaient parlé tout bas de l'âpre liberté;

C'est qu'un souffle, tordant ta grande chevelure,
A ton esprit rêveur portait d'étranges bruits;
Que ton coeur écoutait le chant de la nature
Dans les plaintes de l'arbre et les soupirs des nuits;

C'est que la voix des mers folles, immense râle,
Brisait ton sein d'enfant, trop humain et trop doux;
C'est qu'un matin d'avril, un beau cavalier pâle,
Un pauvre fou, s'assit muet à tes genoux!

Ciel! Amour! Liberté! Quel rêve, ô pauvre folle!
Tu te fondais à lui comme une neige au feu:
Tes grandes visions étranglaient ta parole
Et l'infini terrible effara ton oeil bleu !

Et le poète dit qu'aux rayons des étoiles
Tu viens chercher, la nuit, les fleurs que tu cueillis,
Et qu'il a vu sur l'eau, couchée en ses longs voiles,
La blanche Ophélia flotter, comme un grand lys.


Dernière édition par le Lun 29 Oct - 14:51, édité 3 fois

Elsa

Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 27/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poésies préférées

Message  Elsa le Lun 29 Oct - 14:48




LE CYGNE (Armand Sully Prudhomme)

Sans bruit, sous le miroir des lacs profonds et calmes,
Le cygne chasse l'ombre avec ses larges palmes,
Et glisse. Le duvet de ses flancs est pareil
A des neiges d'avril qui croulent au soleil ;

Mais ferme et d'un blanc mat, vibrant sous le zéphyr,
Sa grande aile l'entraîne ainsi qu'un lent navire.
Il dresse son beau col au-dessus des roseaux,
Le plonge, le promène allongé sur les eaux.
Le courbe gracieux comme un profil d'acanthe,
Il cache son bec noir dans sa gorge éclatante.

Tantôt le long des pins, séjour d'ombre et de paix,
Il serpente et laissant les herbages épais
Traîner derrière lui comme une chevelure,
Il va d'une tardive et languissante allure.

Tantôt il pousse au large et loin du bois obscur,
Superbe, gouvernant du côté de l'azur,
Il choisit pour fêter sa blancheur qu'il admire,
La place éblouissante où le soleil se mire.

Puis quand les bords de l'eau ne se distinguent plus,
A l'heure où toute forme est un spectre confus,
L'oiseau dans le lac sombre où sous lui se reflète
La splendeur d'une nuit lactée et violette,
Comme un vase d'argent parmi les diamants,
Dort, la tête sous l'aile, entre deux firmaments.

Elsa

Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 27/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poésies préférées

Message  Roy le Lun 29 Oct - 15:21

J'avoue ne pas particulièrement apprécier la poésie (par méconaissance sans doute), mais ces deux-ci sont trés belles, merci Elsa.

_________________
Quand un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à pêcher que de lui donner un poisson - Confucius -

Roy
Administrateur

Nombre de messages : 1695
Age : 47
Date d'inscription : 23/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://marcywood.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poésies préférées

Message  Aloune le Mer 31 Oct - 23:09

Il a resisté .....
et sa mère était à côté de lui...
rien qu'un mot, rien qu'un mensonge
et la porte s'ouvre et tu sors....
et le boureau se déposède...
fini tes maux...

extraits - Qui trouvera le titre et l'auteur et mettra le texte intégral ?

Aloune

Nombre de messages : 101
Age : 43
Date d'inscription : 24/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poésies préférées

Message  Mélia le Mer 31 Oct - 23:40

La ballade de Florentin Prunier ???

Mélia
Modérateur

Nombre de messages : 175
Age : 27
Localisation : Meaux et Paris
Date d'inscription : 31/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://ptite-britney.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poésies préférées

Message  Roy le Jeu 1 Nov - 0:01

Guy Moquet ?

pliérire

_________________
Quand un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à pêcher que de lui donner un poisson - Confucius -

Roy
Administrateur

Nombre de messages : 1695
Age : 47
Date d'inscription : 23/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://marcywood.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poésies préférées

Message  Aloune le Mer 19 Déc - 20:10

gagné ! appris à l'école primaire aussi ?

Aloune

Nombre de messages : 101
Age : 43
Date d'inscription : 24/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poésies préférées

Message  Stans le Jeu 20 Déc - 10:45

Plus patriotique mais tellement beau !

Le chant des partisans


Paroles: Maurice Druon, Joseph Kessel. Musique: Anna Marly 1943
© Editions Breton
autres interprètes: Anna Marly, Germaine Sablon, Bordas, Yves Montand, Johnny Hallyday, Pierre Nougaro, Claude Voincy, Luc Barney, Armand Mestral, Lucien Lupi
note: Textes original en russe d'Anna Marly, puis adapté en français.


Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne ?
Ohé, partisans, ouvriers et paysans, c'est l'alarme.
Ce soir l'ennemi connaîtra le prix du sang et les larmes.

Montez de la mine, descendez des collines, camarades !
Sortez de la paille les fusils, la mitraille, les grenades.
Ohé, les tueurs à la balle et au couteau, tuez vite !
Ohé, saboteur, attention à ton fardeau : dynamite...

C'est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères.
La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère.
Il y a des pays où les gens au creux des lits font des rêves.
Ici, nous, vois-tu, nous on marche et nous on tue, nous on crève...

Ici chacun sait ce qu'il veut, ce qu'il fait quand il passe.
Ami, si tu tombes un ami sort de l'ombre à ta place.
Demain du sang noir sèchera au grand soleil sur les routes.
Chantez, compagnons, dans la nuit la Liberté nous écoute...

Ami, entends-tu ces cris sourds du pays qu'on enchaîne ?
Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
Oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh...

_________________
Bonapartiste et réunioniste !


http://forum-francophone.bbactif.com

Stans
Modérateur

Nombre de messages : 864
Age : 64
Localisation : Bruxelles, département de la Dyle
Date d'inscription : 29/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://forum-francophone.bbactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poésies préférées

Message  Mélia le Sam 22 Déc - 3:35

le chant des partisants...Plus une chanson qu'une poésie ^^
santa

_________________
Permets-toi toujours de rêver

Mélia
Modérateur

Nombre de messages : 175
Age : 27
Localisation : Meaux et Paris
Date d'inscription : 31/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://ptite-britney.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poésies préférées

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:07


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum